Piscines

Rénovation de la piscine communale Louis Namèche

Molenbeek-Saint-Jean / 2015

L’étanchéité du grand bassin a été entièrement reconsidérée. Un nouvel habillage constitué de parois préfabriquées en acier inoxydable particulier pour piscine recouvre les parois en béton préalablement décapées de ses carrelages. L’intégration de cette cuve inox a nécessité la démolition partielle d’une paroi sur la largeur (départ) du bassin.

Le fond de la cuve a été isolé thermiquement. Le nouveau plancher mobile est constitué d’une ossature en acier inoxydable et est recouvert d’un revêtement synthétique micro perforé. L’étanchéité des plages autour des bassins a été renouvelée et le principe de récupération des eaux a été modifié pour une séparation entre l’eau de débordement du bassin (pour recyclage) et l’eau des plages (rejetée aux égouts).

Un nouveau carrelage antidérapant a été posé. Le replacement des murs-rideaux (châssis de fenêtre) par des profilés en aluminium et des vitrages plus performant a conduit à des économies d’énergie et a augmenté le confort des baigneurs en réduisant la sensation de froid.

Le renouvellement du faux-plafond et le traitement des parois avec des matériaux absorbants améliorent sensiblement le confort acoustique. Un nouvel éclairage direct et indirect a été installé au-dessus des plages. Les douches et les sanitaires existants ont été entièrement rénovés, avec la création de sanitaires pour personnes à mobilité réduite et de nouveaux pédiluves permettant leur accès direct aux bassins. La vétusté des installations de traitement d'air et la mise en conformité de celles-ci ont engendré leur total remplacement (grand bassin et petit bassin, vestiaires et cafétéria). Les nouveaux groupes de ventilation et les équipements de déshumidification des grand et petit bassins ont été installés en toiture du bâtiment. La révision des débits d'air mis en œuvre et la modification des principes de diffusion d'air permettent d'assurer une parfaite qualité d'air (réduction du taux d'humidité et des chloramines) dans les halls des grand et petit bassins.

Une réduction des consommations en énergies primaires a été réalisée par l'association des systèmes de déshumidification de l'air et d'une pompe à chaleur permettant de récupérer la chaleur produite par celle-ci et de la restituer au préchauffage de l'air de ventilation, de l'eau chaude sanitaire des douches et de l'eau des bassins.

Le remplacement complet des installations de traitement d'eau, la réalisation de deux installations de traitement indépendantes pour le grand et le petit bassin et la création d'un second bac tampon permettent le respect de la réglementation en vigueur (paramètres chimiques et bactériologiques de l'eau, turn-over) tout en limitant l'utilisation de chlore et la consommation d'eau neuve.

La récupération de la chaleur contenue dans les eaux usées des douches avant leur mise à l'égout contribue également à la réduction de la consommation énergétique.


Retour

Pour améliorer votre expérience sur notre site internet, nous utilisons des cookies. La poursuite de votre visite sur notre site vaut pour consentement du traitement de certaines données personnelles et de l'utilisation de ces cookies. Plus d'infos ici.